On se tutoie ?

“Lorsqu’on me demande comment sont les Espagnols, le premier adjectif qui me vient à l’esprit, c’est accueillants. Cette idée est en partie due au fait que beaucoup m’ont tutoyée, dès la première rencontre.”

On se tutoie ?

Personne ne vous dira le contraire, l’apprentissage de la langue française n’est pas des plus simple. Dès l’école primaire, les élèves récitent par cœur les règles de grammaire, d’orthographe, de conjugaison, sans oublier leurs multiples exceptions.

Ces règles ne changeront pas, il suffit de les connaître et de les appliquer à la lettre. Un adjectif s’accordera toujours en genre et en nombre avec son sujet. Au pluriel les noms en « OU » prendront tous un S … sauf bijou, caillou, chou, etc. Lorsque le COD est placé avant le verbe, il y a accord en genre et en nombre entre le COD et le participe passé.

En revanche, d’autres règles ne sont pas inscrites dans les manuels scolaires et sont assimilées en dehors de la salle de classe. C’est le cas du tutoiement et du vouvoiement. Les jeunes enfants ont tendance à vouvoyer toutes les personnes auxquelles ils s’adressent mais peu à peu, ils comprennent et assimilent les normes et les usages de ces pronoms :

  • Le pronom « tu» est utilisé pour s’adresser à ceux que l’on connait, à des amis, à des membres de notre famille.

Le pronom « vous » est utilisé pour marquer la relation formelle et de respect entre deux interlocuteurs. Il s’utilise lorsqu’on rencontre quelqu’un pour la première fois, lorsqu’on s’adresse à son supérieur hiérarchique ou à un professeur, par exemple.

On se tutoie

La différence entre ces deux formes est fondamentale et en France, votre interlocuteur peut s’offusquer si vous choisissez le « mauvais » pronom. Pour comprendre le casse-tête auquel nous sommes confrontés nous, les Français, je vous propose d’observer ce graphique (à prendre au second degré bien sûr).

On se tutoie

La chose se complique pour les étrangers qui apprennent le français. En anglais par exemple, il n’y a qu’un mot pour les pronoms « tu » et « vous » : « you » En France, nombreux sont les étudiants Erasmus qui tutoient leurs professeurs durant leurs premiers jours de cours, car ils ne sont pas habitués à faire la différence dans leur langue maternelle entre le tutoiement et le vouvoiement.

En Espagne, la différence tu/vous existe sous la forme tú/usted. Les critères de choix entre ces deux pronoms sont assez proches des critères de la langue française, cependant on note une préférence pour le . Il est commun, en Espagne comme dans les autres pays hispanophones, de tutoyer le chauffeur de bus, les vendeurs dans les magasins, et même de demander à un passant dans la rue « Tienes la hora » (Tu as l’heure ?). De même, les étudiants espagnols sont habitués à tutoyer leurs professeurs (même à l’université !), et inversement.

Un conseil pour les guiris français en Espagne pour ne pas paraître froid et distant : n’hésitez pas à utiliser le tutoiement, et recourez au vouvoiement uniquement si vous souhaitez marquer la distance entre vous et votre interlocuteur.

Alors, on se tutoie, ou on se vouvoie ?

Sé el primero en comentar

¡Déjanos tu comentario!