Petit guide destiné aux étrangers apprenant le français : comment ne plus jamais se tromper entre masculin et féminin ?

Petit guide destiné aux étrangers apprenant le français : comment ne plus jamais se tromper entre masculin et féminin ?

Connaître le genre d’un substantif est indispensable car le genre définit le déterminant et la terminaison de l’adjectif.

une chaise bleue (féminin)

un chat noir (maculin)

Il est assez simple pour un hispanophone d’apprendre le genre des substantifs français (et inversement). Outre quelques exceptions pour lesquelles le genre du substantif est différent en français et en espagnol, le reste des noms sont du même genre dans les deux langues. Pax exemple, en espagnol, les substantifs le lait, le sang ou un nuage sont féminins : la leche, la sangre, una nube. En revanche, les substantifs la couleur, la planète ou une dent sont masculins : el color, el planeta, un diente. Il suffit donc d’apprendre les quelques exceptions par cœur ou utiliser des moyens mnémotechniques pour ne plus faire d’erreurs.

Mon dent est tombé et je ne peux plus boire de la lait.

=> Ma dent est tombée et je ne peux plus boire de lait.

Pour un anglophone, l’apprentissage de la notion de genre en français est plus complexe, car le féminin et le masculin n’existent pas dans la langue anglaise. Par conséquent, pas de solution miracle : il faut apprendre le genre de chaque substantif français par cœur.

Chers lecteurs anglophones, pour vous éviter ce travail laborieux et pas très divertissant, je vous conseille d’apprendre les terminaisons des substantifs généralement féminins et celles des substantifs généralement masculins (solution qui fonctionne dans environ 80% des cas) :

  • les terminaisons les plus courantes des substantifs féminins sont les suivantes :
    -e, -ion

  • les terminaisons les plus courantes des substantifs féminins sont les suivantes :
    -age, -ege, -é, -isme, + le reste des terminaisons.

Malheureusement cette règle ne fonctionne pas pour la totalité des cas (il existe de nombreuses exceptions), mais connaître ces quelques terminaisons vous sortira sûrement d’affaire. Consultez un dictionnaire ou des ouvrages spécialisés en cas de doute !

Certes, l’acquisition de la langue française n’est pas toujours facile pour les étrangers, elle donne également du fil à retordre aux élèves français. Nous (francophones) connaissons le genre de chacun des substantifs, tout du moins c’est ce que nous croyons. La langue française regorge de pièges et d’exceptions. En effet, presque toutes les règles de grammaire et d’orthographe que nous apprenons à l’école sont assorties du mot « sauf » : Le participe passé conjugué avec “avoir” est invariable sauf si le complément d’objet direct est placé avant le verbe. Tous les nombres inférieurs à 100 prennent un trait d’union, sauf lorsque les nombres sont unis par “et”.

Il y a même des noms qui, selon leur genre, ont des significations différentes.

Tous à vos Bescherelle, Bled et autres dictionnaires : il y a sûrement des règles de grammaire que vous ne connaissais pas encore ou dont vous ignoriez l’existence.

Sé el primero en comentar

¡Déjanos tu comentario!